Mercredi 08 février 2023
L’ENCYCLOPEDIE PRATIQUE DE LA FRANCHISE
foule de franchisés


 > Actualités

Sortie d’un ouvrage sur le commerce associé


« Le commerce associé, entreprendre autrement pour réussir », écrit par Michel Choukroun sous la direction de la Fédération du commerce associé, vient de paraître aux éditions Dunod. Il s’agit aujourd’hui du seul ouvrage disponible sur une forme de commerce qui compte 40 000 points de vente en France et pèse 28% du commerce détail.

Des entrepreneurs actionnaires

Seul, on avance vite, et ensemble, on va plus loin. Telle pourrait être la maxime caractérisant le commerce associé, une forme de réseau d’entrepreneurs qui permet d’allier l’agilité et l’efficacité d’un point de vente indépendant avec la force d’un collectif possédant en commun une identité d’agencement, des valeurs et la façon d’appréhender leur métier. Différence majeure avec la franchise : les entrepreneurs sont tous actionnaires de l’enseigne, et à ce titre, votent les décisions prises pour l’ensemble du réseau (alors que les franchisés sont uniquement consultés).
Dans le commerce associé, on a alors coutume d’affirmer que tout choix prête à débat entre pairs, mais qu’une fois validée, toute règle édictée par la majorité est appliquée avec conviction et donc plus de performance par les indépendants en magasin, lesquels sont en contact directe avec la clientèle.

Un « mystère » de l’extérieur, un « miracle » de l’intérieur

Dans un contexte économique très concurrentiel, nécessitant des outils et des moyens pour s’adapter à des modes de consommation en forte évolution, la notion de réseau reste la plus pertinente. Dans le cas du commerce associé, cela se traduit par des prises de marché constantes, jusqu’à atteindre actuellement 28% du commerce de détail pour 40 000 points de vente.
Pour entretenir une telle compétitivité sur leurs marchés, les entrepreneurs du commerce associé bénéficient de trois formes d’outils : pour mieux acheter (conditions d’achats obtenus à travers une centrale), pour mieux vendre (marketing, communication extérieure, formation, etc.) et pour aider à la gestion (organisation capitalistique autonome…). Ils sont, de plus, accompagnés par une structure composée de salariés permanents pour utiliser ces outils de manière pertinente.

Dans un ouvrage de près de 250 pages tiré à 1500 exemplaires, qui vient de paraître aux éditions Dunod, Michel Choukroun détaille ainsi tous les mécanismes du commerce associé, parfois vu comme un « mystère » de l’extérieur, et un « miracle » de l’intérieur. Il explique longuement comment le fonctionnement de ce système, traduit juridiquement par le terme de « société de coopératives de commerçants détaillants » dans 90% des cas, met en cohérence l’économie et l’humain.

Il s’agit d’un document utile à toute personne désirant créer son entreprise, qui doit toujours explorer toutes les voies s’offrant à elle (artisanat, franchise, statut d’auto-entrepreneur…) afin de décider comment devenir son propre patron.

François Simoneschi