Samedi 15 décembre 2018
L’ENCYCLOPEDIE PRATIQUE DE LA FRANCHISE
foule de franchisés


 > Personnalités de la franchise
Personnalités
de la
franchise

DOMINIQUE LERY (ADHAP SERVICES)

« Il faut oser rencontrer les politiques, et déterminer un intérêt commun dans les décisions à prendre »

 

Préparée à l’entrepreneuriat par des expériences professionnelles complémentaires, fondatrice d’un des rares réseaux de franchise solidement établi dans le secteur des services à la personne, et militante pour son secteur auprès des politiques, Dominique Lery a toujours fait preuve d’un dynamisme hors normes. Jusqu’à gérer simultanément de trois activités différentes au moment du lancement d’Adhap Services !

Compétences professionnelles forgées à travers l’apprentissage et la diversité des expériences

Avant de couvrir le territoire national avec son enseigne, tout franchiseur a d’abord été un défricheur d’espaces pour le commerce. C’est encore plus particulièrement vrai pour Dominique Lery, qui s’est lancée dans les services à la personne, dont le marché alors quadrillé par les associations, les établissements publics communaux et l’employeur particulier, venait de s’ouvrir légalement aux entreprises. Son concept d’aide à domicile aux personnes dépendante, Adhap Services, est l’un des rares réseaux à s’imposer à travers son modèle économique parmi les 150 enseignes développées en franchise du secteur.

Dès son entrée dans la vie professionnelle, Dominique Lery aspire à l’entrepreneuriat, et plus particulièrement dans le domaine du social.

« Je souhaitais devenir assistante social, mais un concours raté, la condition modeste de mes parents partis à la retraite et une maternité à la vingtaine tout juste passée m’ont conduite à me forger mes compétences professionnelles à travers l’apprentissage et la diversité des expériences. Voire la reprise d’études. Après un bref passage dans le monde de la pharmacie, j’ai occupé un poste à responsabilité, en remplaçant pendant quelques mois au pied levé la directrice d’une grande maison de retraite, disposant d’une centaine de lits.
Cela m’a révélé mes capacités de management, de gestion et de planification d’une activité. Tout en confirmant ma vocation à travailler dans le domaine du social. Après mon départ en 1991, pour retrouver du travail, j’ai suivi des cours d’informatique, une matière où je n’avais pas la moindre connaissance. J’ai ainsi décroché un poste d’assistante en contrôle de gestion dans une usine, tout en construisant des programmes de calculs. Pour franchir le pas de l’entrepreneuriat, j’avais acquis les compétences professionnelles nécessaires à travers mes expériences précédentes.
Même s’il faut aussi toujours… une bonne dose d’inconscience ! Mon souhait le plus profond restait d’être indépendante, non par refus de la hiérarchie, mais par goût pour l’autonomie et la liberté offertes pour réaliser des projets plus élaborés que lorsque l’on est salariée», affirme Dominique Lery, fondatrice et présidente du réseau Adhap Services.

Trois activités menées simultanément !

En 1997, elle crée son entreprise avec un associé, en spécialisant d’emblée son activité sur le maintien à domicile des personnes fragilisées. L’environnement économique des services à la personne est alors quelque peu hostile pour les entreprises : TVA à 19,6%, pas d’avantages liés aux charges sociales, larges subventions accordées par les collectivités locales aux associations…
Pendant trois années, Dominique Lery continuera à travailler dans un centre de gestion et à animer ses trois chambres d’hôte avec table proposée le soir, sans se rémunérer pour son poste de dirigeante de PME !

« En 2000, avec le passage de la TVA à 5,5%, j’ai senti que notre activité démarrait véritablement et qu’il fallait que je m’investisse davantage pour nous développer et ainsi atteindre une taille critique permettant de pérenniser notre activité. J’avais découvert, suite à une émission télévisée, l’existence du système de franchise, qui permettait d’imposer un concept nouveau tout en préservant sa qualité en le transmettant à des entrepreneurs indépendants.
Or, notre concept reposait sur une exigence élevée. D’une part, en raison du public fragile accompagné. D’autre part, pour se démarquer du concurrent associatif. Les bénévoles ont l’énorme mérite de donner de leur temps libre pour s’intéresser aux autres, mais il reste délicat de les astreindre en permanence à un cadre et une démarche professionnels. Après un stage pour devenir franchiseur effectué à la Fédération française de la franchise, nous avons construit nous-mêmes l’essentiel de nos outils pour créer le réseau Adhap Services. La formalisation de notre savoir-faire dans le manuel opératoire se rapprochait fortement du travail à effectuer lors d’une demande d’agrément à la DASS. Nous avons simplement fait appel à un avocat pour rédiger notre contrat avec les franchisés.
Pour manager un réseau de franchise, dans lequel toute information se propage, il faut être guidé par une recherche d’équité entre les franchisés. Et constamment se demander si, ce que l’on veut pour l’un d’eux, on peut le faire pour tous les autres. D’où l’importance des entités de dialogue, mises en place dès la naissance d’Adhap Services, pour construire une relation à la fois conviviale dans les échanges et ferme dans les termes commerciaux avec les franchisés. En restant à leur écoute, avec passion, mais pas dans l’abnégation », souligne Dominique Lery.

Maternité revendiquée pour des passages du plan Borloo

En parallèle du développement de son réseau, Dominique Lery s’investit auprès des politiques pour professionnaliser son secteur.

« En 2004, en raison de la législation, certains de mes franchisés ont attendu dix-huit mois avant de pouvoir démarrer leur activité ! Je me suis alors investie dans le lobbying. Il faut oser rencontrer les politiques, et déterminer un intérêt commun dans les décisions à prendre. Jean-Louis Borloo, une personnalité de valeur et pragmatique, s’est rapproché du terrain pour comprendre la situation et constater que notre secteur était porteur d’emplois.
Son plan pour les services à la personne, dont je peux revendiquer la maternité de certaines parties des textes puisque je figurais parmi les quelques acteurs du secteur consultés par le ministre, a été lancé en 2006. Il a permis de débloquer la situation pour les entreprises. Celles-ci n’étaient alors qu’au nombre de 600 sur le territoire national. Elles sont aujourd’hui 12 000 et pèsent 29% de l’offre sur notre secteur d’activité », insiste Dominique Lery.

Cette femme dynamique est aussi l’un des fondateurs de la Fédération du service aux particuliers (FESP) et a été administratrice dès 2006 de l’Agence Nationale des Services à la Personne. Son réseau compte aujourd’hui 150 implantations, est certifié qualité, ne coûte rien à la collectivité tout en se rendant utile et affiche des résultats financiers intéressants pour ses franchisés. Pourtant, malgré cette réussite, Dominique Lery avoue seulement depuis peu qu’elle est une autodidacte.

« Dans mon métier de franchiseur, tout en agissant sur la stratégie et l’innovation de l’enseigne, je suis d’ailleurs toujours restée dans l’opérationnel. Je suis constamment en recherche d’optimisation dans l’organisation du réseau, d’autant plus que je connais parfaitement le métier de chacun de ceux qui m’entourent pour l’avoir longuement pratiqué. C’est lors du discours prononcé lorsqu’on vous remet la Légion d’Honneur que j’ai osé dire, pour la première fois, que j’étais une autodidacte. Jusque là, j’étais complexée par mon manque de diplômes. J’avais même envisagé une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience pour obtenir une certification. Salariée, j’ai toujours été le Poulidor de quelqu’un. L’absence de diplôme ou de connaissances ne rebutait pas mes employeurs, mais m’empêchait d’accéder à la place de numéro 1 dans l’entreprise. », ajoute Dominique Lery.

François Simoneschi, rédacteur en chef de La Référence Franchise

Dominique Lery en 5 dates

  • 1987 : Directrice adjointe d’une maison de retraite
  • 1997 : Création de sa première entreprise
  • 2001 : Lancement en franchise
  • 2012 : Remise de la Légion d’honneur
  • 2013 : Adhap Services compte 150 implantations

Fiche technique

ADHAP SERVICES

Fondatrice et présidente : Dominique Lery

Création de l’entreprise : 1997

Lancement en franchise : 2001

Réseau : 150 agences en franchise et filiale

Siège : 23 rue Horace Vernet, 63000 Clermont-Ferrand

Contacts : 04 73 17 05 50 / http://www.adhapservices.fr