Samedi 15 décembre 2018
L’ENCYCLOPEDIE PRATIQUE DE LA FRANCHISE
foule de franchisés


 > Personnalités de la franchise
Personnalités
de la
franchise

Sylvie Gaudy (Franchise Expo Paris)

« Il faut toujours prendre le temps de comprendre la culture d’un secteur et d’un évènement »

Dans une vie professionnelle, il n’est pas rare que tous les chemins mènent dans une seule et même direction. On ne s’aperçoit souvent des petits cailloux blancs minutieusement semés vers cette voie presque prédestinée qu’après une carrière déjà bien remplie.
A travers des rencontres déterminantes et des expériences fondatrices, Sylvie Gaudy s’est progressivement préparée à prendre la direction du salon Franchise Expo Paris. Un poste qu’elle occupe depuis 2007.

Déjà en prise avec le savoir-faire d’une entreprise

Originaire d’un village limousin et appartenant à la première génération quittant sa région pour trouver du travail, Sylvie Gaudy étudie les langues étrangères avant de rapidement rencontrer l’univers de l’entreprise, à travers les techniques de commercialisation, puis une spécialisation en marketing direct dans un IUT. Les stages effectués dans le cadre de son cursus à Tech de Co s’avèrent extrêmement formateurs, au-delà du traditionnel bizutage consistant, en l’occurrence, à interroger un technicien au sommet d’une antenne de relais sur un plateau venteux

« J’avais des missions complètes, qualifiantes et rémunérées chez TRT Philips, une entreprise en charge de l’installation de faisceaux hertziens dans le monde entier. Ce qui explique pourquoi j’essaie de garder un œil bienveillant sur mes stagiaires. J’ai alors notamment travaillé sur la transmission d’un savoir-faire de l’entreprise, partagé entre des métiers différents : monteur d’antenne, ingénieur, dessinateur industriel… J’ai ainsi permis le développement d’un logiciel informatique facilitant le développement d’un réseau d’antennes dans un pays étranger », explique Sylvie Gaudy, aujourd’hui directrice de la Division Franchise & Jewellery au sein de Reed Expositions France.

Une quarantaine de salons vécus, côté statistiques de visiteurs

Sur le marché de l’emploi suite à un plan social en 1992, et la reprise économique tardant à se manifester, elle élargit le champ de ses recherches pour réintégrer le monde du travail.

« En remettant mon CV à jour au bureau des élèves de l’IUT, je découvre une offre pour un poste de responsable marketing chez Blenheim. Internet n’étant pas développé comme aujourd’hui, j’apprends, par un proche, l’activité de ce groupe : l’organisation de salons professionnels. Je passe mon entretien d’embauche avec David Amstutz, fils de l’un des fondateurs de Franchise Expo. Mon travail sera de constituer une base de données commune pour le groupe, chaque salon gérant jusque-là ses informations de manière indépendante. Pollutec, Midest, Batimat, le salon de la Mode Enfantine… J’ai visité une quarantaine de salons organisée par Blenheim, mais sans jamais en connaitre la poussée de stress propre à chaque veille d’ouverture», souligne Sylvie Gaudy.

Acquisition de l’expertise marketing

Cette frustration sera levée en 1996 par une rencontre avec Patrick Crochemore, directeur de Franchise Expo. Un poste marketing se libérait dans l’équipe en charge de l’organisation du salon.

« Patrick Crochemore a été mon mentor en franchise. Il m’a aussi bien emmené dans ses déplacements à l’étranger, les réunions avec la Fédération Française de la Franchise que dans les rencontres avec les franchiseurs, afin de me faire connaître de l’ensemble des acteurs du secteur. J’ai alors acquis mon expertise marketing, en m’occupant notamment du plan média, de l’utilisation des fichiers, de la communication et des relations presse de Franchise Expo. J’ai immédiatement été passionnée par la diversité des secteurs d’activité présents sur un seul salon, et la rencontre de personnalités telles que Chantal Zimmer, Philippe Jambon[1], René Prévost, Jean-Pierre Pamier[2], Gérard Touati… Sans être du sérail, j’ai été parfaitement accueillie dans ce milieu où il faut savoir écouter et apprendre des autres, en raison de la technicité propre à la franchise et de la forte dimension de la relation humaine dans ce mode de commercialisation », insiste Sylvie Gaudy.

La montée d’adrénaline avant un salon : une émotion unique

En 1998, mue par l’envie de progresser, elle saisit l’opportunité de prendre la direction de deux activités complémentaires, Viscom, le salon professionnel de la communication visuelle et de l’industrie graphique, Repro Expo et Reproduire&Impression, salon et magazine dédiés aux techniques et matériels d’impression.

« J’ai retrouvé là le travail en petite équipe, presqu’en famille, et la force des rencontres de Franchise Expo. Il s’agissait d’un marché technique, comme lors mes débuts chez Philips… avec une multitude de termes techniques peu faciles à caser dans un cocktail ! Tous les ans, en mars, je revenais en visiteur voir mes anciens collègues lors du salon Franchise Expo avec un pincement au cœur … Fin 2001, nouveau changement : je deviens directrice de Bijorhca, le salon international du bijou-mode, alors en pleine restructuration. Je ne connais rien au secteur, mais s’il y a bien une chose que je maîtrise, c’est l’organisation de salons ! L’intégration a été plus longue dans un milieu où l’on côtoie nombre de personnes nées dans le bijou. Il faut toujours prendre le temps d’appréhender et de comprendre la culture d’un secteur et d’un évènement. Au moins, il m’a été d’emblée plus facile de parler de pierres précieuses que d’encapsulage à chaud dans un cocktail !», plaisante Sylvie Gaudy.

« L’évènementiel est ma passion, et la montée d’adrénaline dans les semaines qui précèdent l’ouverture est une émotion unique. D’autant plus qu’un salon doit être le reflet du dynamisme d’un secteur. Il est la concrétisation d’un véritable travail d’équipe, dont l’aboutissement est toujours à la merci de l’imprévu. Par exemple, en 2005, sur Bijorhca, nous avons subi une canicule. 40 degrés à l’ombre en septembre ! Les visiteurs et les exposants pensaient que l’on ne lançait pas les rafraîchisseurs par souci d’économie… alors qu’ils n’existaient pas encore ! Au lieu de faire mon travail, je me suis épuisée à la recherche et à la livraison de bouteilles d’eau ou de ventilateurs. L’équipe a franchi soudée cet Everest, et depuis, on ne redoute plus aucun obstacle ! », ajoute Sylvie Gaudy.

Trois jours décisifs

En 2006, un coup de chaleur d’un autre genre survient : le téléphone sonne, c’est un chasseur de tête. A la clé, un poste de direction de division sur le marché de la mode, avec des perspectives de développement à l’international. Les entretiens d’embauche s’avèrent positifs, et Sylvie Gaudy pense à démissionner afin de relever un nouveau challenge dans une autre société.

« Il me demande trois jours de délai. Après 12 ans de collaboration, je ne pouvais qu’accepter mais je commençais déjà à m’imaginer dans ma future entreprise. Quand mon supérieur me revoit, il m’annonce que Patrick Crochemore fera prochainement jouer son droit à la retraite. Il me propose la direction d’une division chez Reed Expositions, avec la responsabilité de Bijorhca et Franchise Expo. J’appelle immédiatement Patrick, qui me confie sa fierté d’avoir formé la personne qui le remplace et réalisera la transition durant l’édition 2007. Je vais ainsi retrouver des personnes du marché rencontrées quelques années auparavant, un secteur avec la même ouverture d’esprit démesurée, et un système d’affaires encore plus mature, qui permet de transmettre un savoir-faire à quelqu’un et d’ainsi lui offrir un avenir pérenne. Cela m’a aussi fait du bien à l’ego que mon employeur me demande de rester », assure Sylvie Gaudy, fidèle à sa spontanéité.

Le plus beau salon de franchise du monde

Reed Expositions France prend en charge l’organisation de Top Franchise Méditerranée à partir de 2007. 

« Quand on intègre une organisation, il ne faut pas vouloir tout changer trop vite. Le vrai virage pour Franchise Expo Paris est apparu en 2011, avec la création du Village des Créateurs d’Entreprise. Jusque-là, on ne s’adressait aux futurs entrepreneurs qu’avec des mots liés à la franchise. En ciblant sur la création d’entreprise, on prenait le risque de dénaturer la qualité du visitorat de Franchise Expo, ce qui n’a pas été le cas. Mieux, cette initiative a redonné une impulsion à mes équipes. Nous sommes aujourd’hui le seul salon sur la franchise dans le monde qui connaît une croissance, de 5 à 6% en termes d’enseigne, ainsi qu’une référence pour le développement international. Par rapport à d’autres pays, nous proposons une réelle diversité des activités, avec 75 secteurs, quand aux Etats-Unis, les évènements similaires sont marqués par une forte prépondérance de l’alimentaire et une faible représentativité des services. Les Américains reconnaissent d’ailleurs que nous avons le plus beau salon du monde, en raison des concepts reconstitués sur les stands. Un choix depuis les origines de Franchise Expo qui permet à nos visiteurs de se projeter dans leur avenir.
Face à la concurrence d’Internet, on a su préserver et redévelopper le contact humain. En quatre jours, le salon provoque une émulsion et un optimisme ambiant qui profite à l’ensemble du secteur de la franchise. Il reste de nombreuses opportunités à explorer pour Franchise Expo Paris, notamment à l’étranger, et de nouveaux secteurs, parfois inattendus, seront assurément conquis par le système de franchise. Je réfléchis constamment à de nouvelles évolutions. Au-delà du rapport commercial, je m’entretiens aujourd’hui régulièrement avec une bonne dizaine de personnes compétentes du milieu de la franchise, qui sont pourtant mes clients. Cette sincérité dans les échanges m’aide à prendre les bonnes décisions. S’être connu dans une autre vie professionnelle fait tomber plus aisément les barrières », affirme Sylvie Gaudy.

François Simoneschi, rédacteur en chef de La Référence Franchise


Sylvie Gaudy en 5 dates

  • 1993 : Arrivée dans le Groupe Blenheim
  • 1996 : Intégration dans l’équipe organisatrice de Franchise Expo
  • 1998 : Direction du salon Viscom
  • 2001 : Direction du salon Eclat de mode – Bijorhca (deux éditions par an)
  • 2007 : Retour à Franchise Expo, à la direction du salon
  • 2013 : Franchise Expo compte 500 exposants et accueille 35 000 visiteurs


Fiche Technique

  • Franchise Expo Paris
  • Direction : Sylvie Gaudy
  • Création du salon : 1982
  • Siège : 52-54 Quai de Dion-Bouton, Puteaux
  • Contact : 01 47 56 21 39


[1] Devenu Président de la Fédération Française de la Franchise en 1997

[2] Ancien rédacteur en chef de Franchise Magazine