Lundi 10 décembre 2018
L’ENCYCLOPEDIE PRATIQUE DE LA FRANCHISE
foule de franchisés


 > Devenir franchisé > Devenir patron indépendant franchisé
leçon
41

De quels experts s’entourer au moment de la remise du DIP ?



Deux experts, intervenant comme des tiers sachant contradicteur, sont essentiels au moment de la remise du DIP (Document d’Information Précontractuel) : l’avocat et l’expert-comptable. Tous deux doivent posséder une réelle culture de la franchise.

Regard extérieur neutre, un avocat spécialisé dans la défense des franchisés vous aide à analyser le DIP et le contrat de franchise.

Pour une somme forfaitaire variant en fonction de l’épaisseur des documents (entre 500 et 1500 € hors taxes), un avocat spécialisé dans la défense des franchisés peut analyser le DIP et l’exemplaire du projet de contrat de franchise avant sa signature.

« Comme il s’agit d’une matière technique, de tels documents, que l’on ne ressort qu’en cas de conflit sans généralement les avoir bien lus, doivent être décryptés par un avocat. La plupart des problèmes rencontrés en franchise peuvent être évités dès le départ, avec cette analyse. Nous décelons les arnaques et suggérons des questions dans l’esprit du client, afin de l’éveiller sur la réalité de sa création d’entreprise franchisée.
La franchise est victime de son succès et attire beaucoup de non-commerçants. Nous sommes le premier cabinet à avoir proposé un service en ligne pour soumettre le DIP. La consultation est toujours délivrée par email ou courrier, et suivie d’un rendez-vous physique ou téléphonique pour débriefer nos constations », indique Nicolas Dissaux dans le cabinet BSM (spécialisé dans la défense des franchisés).

L’expert-comptable avec une culture de la franchise joue le rôle du tiers sachant contradicteur. Il vous permet de réaliser un compte d’exploitation prévisionnel réaliste, à partir duquel vous estimerez la viabilité de votre affaire.

L’expert-comptable est indispensable pour réaliser un compte d’exploitation prévisionnel déterminant la viabilité d’une affaire, et crédible auprès des établissements financiers dans le cadre d’une demande d’emprunt.

« L’expert-comptable s’appuie sur l’intégralité des charges et des recettes pour établir un compte d’exploitation prévisionnel, donner de la cohérence au business plan et bâtir une approche détaillée de la constitution du chiffres d’affaires du futur point de vente. Il sait aussi mettre l’accent sur une particularité locale impliquant un mode de consommation différent, come déceler les mauvaises potentialités.
Il doit surtout bien connaître la franchise et les réseaux, avec un regard critique et équilibré de ce système d’affaires », souligne Philippe Tougeron, expert-comptable et directeur associé du groupe Soregor


François Simoneschi, rédacteur en chef de La Référence Franchise

CONSEIL D'EXPERT
Caroline MORIZOT (CM Conseil Entreprise)

« Peu de candidats entrepreneurs prennent le temps de lire attentivement le DIP et le contrat de franchise »

« Encore trop peu de candidats entrepreneurs prennent le temps de lire le DIP et le contrat de franchise. Les uns sont très pressés d’intégrer le réseau, les autres ne sont pas forcement bien informés des tenants et des aboutissants de la franchise, sans même savoir qu’ils peuvent se faire conseiller par un spécialiste du domaine.
Cet état d’esprit est déjà présent en amont du parcours de sélection mutuelle. Certains candidats pensent qu’il suffit de posséder l’apport personnel pour intégrer une enseigne, et se laissent entraîner par le discours vendeur du franchiseur. Or, ils doivent préparer leur entretien et des questions pouvant s’avérer parfois dérangeantes mais dans le but de continuer à s’engager sereinement et en connaissance de cause, après avoir notamment étudié les valeurs morales du franchiseur et les conditions d’application du concept. Lorsqu’on s’engage avec un réseau, l’objectif est de collaborer à travers un partenariat qui dure. L’ensemble des étapes du parcours de sélection mutuelle doit être très sérieusement validé de part et d’autre.

S'IL NE FALLAIT
RETENIR
QUE 3 CHOSES
leçon n°41
  • La plupart des problèmes rencontrés en franchise peuvent être évités dès le départ, par une analyse du DIP et de l’exemplaire du projet de contrat de franchise avant sa signature par un avocat.
  • L’expert-comptable est indispensable pour établir un compte d’exploitation prévisionnel, donner de la cohérence au business plan et bâtir une approche détaillée de la constitution du chiffres d’affaires du futur point de vente
  • L’avocat et l’expert-comptable choisis doivent impérativement posséder une forte culture de la franchise.