Lundi 10 décembre 2018
L’ENCYCLOPEDIE PRATIQUE DE LA FRANCHISE
foule de franchisés


 > Devenir franchiseur > Réussir le lancement du réseau
leçon
33

Pourquoi un franchiseur doit s’appuyer sur les managers de centre-ville ?



Profession apparue au début des années 2000, le manager de centre-ville (ou de ville), est une personne ressource pour faciliter les projets entrepreneuriaux. Par sa connaissance pluridisciplinaire (urbanisme, développement, immobilier commercial…) constitue un lien indissociable au bon fonctionnement du commerce en milieu urbain.

En lien direct avec les agences immobilières, les promoteurs et les propriétaires, le manager de centre-ville renseigne les porteurs de projet sur les locaux vacants et les nouvelles cellules commerciales.

Profession apparue au début des années 2000, le manager de centre-ville (ou de ville), généralement employé par une ville, une communauté d’agglomération, une Chambre de Commerce et d’Industrie, une association de commerçants, est une personne ressource auprès de tous les acteurs économiques locaux. Il facilite notamment les projets entrepreneuriaux.

« A son arrivée sur un territoire, chaque manager de ville met en place un fichier de locaux vacants. Il a également connaissance par l'intermédiaire des services Urbanisme, de la création de nouvelles cellules commerciales. Il a comme interlocuteurs en direct les agences immobilières, les promoteurs, ainsi que les propriétaires. En parfaite connaissance des éléments, il se met en relation avec les porteurs de projets et les chargés de développement des enseignes, pour favoriser l'implantation de commerces. La décision finale ne lui revient pas car le manager de ville n'entre jamais dans la transaction. Sauf dans le cas d'un local préempté par la ville », intervient Christian Castriseanu, président du Club des managers de centre-ville (CMCV)[1].

Il en existe 400 managers de centre-ville en France. Presque l’ensemble des 450 villes de plus de 30 000 habitants est concernée.

Le manager joue un rôle central et moteur pour le développement du commerce de la ville ou de la communauté d'agglomération.

Les champs d’intervention du manager de centre-ville sont vastes : connaissance du territoire (offre et demande), de la population, de l’environnement du commerce (transport, accessibilité, stationnement, nouveaux dispositifs législatifs, etc.), et des projets urbains, ainsi que développement commercial du territoire (recherche de porteurs de projets, d’enseignes, de promoteurs…).

« Par l’intermédiaire du manager de centre-ville, la connaissance de la ville, de la structure de son commerce, des moyennes de transactions commerciales en termes de coût - vente ou location - pratiquées localement, permet au franchiseur de faire l'étude d'implantation avec tous les éléments et de les fournir ensuite au candidat franchisé. Le commerce en milieu urbain, composé au minimum au deux-tiers de commerçants indépendants, peut voir son quota d'enseignes s'améliorer, grâce aux concepts dynamiques, aux sources de trafic qu'ils peuvent générer, de part la notoriété et l'exclusivité sur un marché », précise Christian Castriseanu.

Le manager de ville, par sa connaissance pluridisciplinaire (urbanisme, développement, immobilier commercial…) constitue un lien indissociable au bon fonctionnement du commerce en milieu urbain.

« Certaines villes commencent également à créer leur propre « géographie du commerce », à travers les Documents d’Aménagement Commercial (DAC), compatibles avec les documents d'urbanisme réglementaire. Bien que le projet de réforme de l'urbanisme commercial ait été enterré, il n'en demeure pas moins qu'une collectivité, soucieuse des équilibres commerciaux de son territoire, s'investira de plus en plus dans ce type de document », ajoute Christian Castriseanu.

François Simoneschi, rédacteur en chef de La Référence Franchise

 

[1] Pour contacter le CMCV : clubmanagercv@hotmail.fr

CONSEIL D'EXPERT

Christian Castriseanu (Club des managers de centre-ville)

« Rapprocher les enseignes qui se développent et les managers de centres-villes »

« Le Club des managers de centre-ville (CMCV) est l'interlocuteur privilégié pour les franchiseurs, dans le sens où il peut centraliser les demandes d'implantation souhaitées et favoriser le rapprochement entre les managers concernés et les enseignes qui souhaitent se développer dans les cœurs de ville et/ou les quartiers commerçants.
Il favorise aussi le partenariat avec les enseignes pour réaliser des opérations de communication nationale entre les 2 réseaux. Enfin, les franchiseurs qui le souhaitent peuvent assister au congrès annuel organisé par le CMCV, moment privilégié de l'année qui permet de connaître l'activité des managers, ainsi que faire la connaissance de certains d'entre eux. Le prochain aura lieu à l'UICP le 17 septembre 2013. »

S'IL NE FALLAIT
RETENIR
QUE 3 CHOSES
leçon n°33
  • Le manager de centre-ville se met en relation avec les porteurs de projets et les chargés de développement des enseignes, pour favoriser l'implantation de commerces.
  • Par l’intermédiaire du manager de centre-ville, la connaissance de la ville, de la structure de son commerce, des moyennes de transactions commerciales en termes de coût - vente ou location - pratiquées localement, permet au franchiseur de faire l'étude d'implantation avec tous les éléments et de les fournir ensuite au candidat franchisé.
  • Certaines villes commencent également à créer leur propre « géographie du commerce », à travers les Documents d’Aménagement Commercial (DAC), compatibles avec les documents d'urbanisme réglementaire.